J'apprends ce matin ici même que vous avez tranché la question : les logiciels de contrôle parental vont devenir obligatoires. Vous êtes premier ministre, c'est votre boulot de prendre des décisions, je ne vous conteste pas ce point. Cependant, naïvement, j'attendais de vous que vous les preniez avec sagesse... Naïvement...

Je lis, dans le même article, que vous avez réuni les (je cite ZDNet qui vous cite) "«principaux acteurs de la politique familiale», les partenaires sociaux, les institutions et les associations qui défensent les familles". Tiens donc ! Ne vous semble-t-il pas qu'il manque quelques personnes ? Par exemple, des professionnels de l'Internet ? Au hasard, comme ça ? Non ? Ne me répondez pas que vous avez rencontré les FAI parce que cela me désolerait tout à fait ! Il faudrait alors que je vous apprenne